Introduction

La production de granulés de bois est une opportunité d’affaire ignorée de plusieurs élites, des Communes et mairies  dans les zones forestières du Cameroun. Pourtant la forêt pourrait être exploitée autrement en générant davantage d’emplois et de valeur ajoutée à l’activité d’exploitation forestière. Nous connaissons tous la sciure les copeaux de bois utilisés ramassés dans les menuiseries pour faire la cuisine. Les granulés de bois sont une version améliorée des sciures ou copeaux. A la différence de ces derniers les granulés sont issus de la transformation du bois comme un produit et comme un déchet du bois. Ils servent exclusivement à la production de l’énergie produits, tandis que les copeaux peuvent servir de litière dans les poulaillers ou pour la fabrication du compost.

La production de granulés de bois est une opportunité d’affaire

Les granulés de bois constituent une source d’énergie moins chère, pour les industries, que les énergies fossiles (pétrole et gaz). Elle peut représenter une économie jusqu’à 50% du coût de l’énergie. Elle est recherchée par les industries pour faire fonctionner les chaudières. Elle pourrait également être utilisée pour la production de l’énergie électrique, notamment dans les zones rurales d’où est issu le bois, …etc.

La production et la fourniture des granulés de bois ou pellets est donc une opportunité d’affaire intéressante à saisir, notamment pour les communes des zones rurales et forestières et pour tous les promoteurs de projets. Il existe une demande au niveau local et au niveau international (union européenne et chine). Sa production fait partie du plan stratégique d’industrialisation du Cameroun. Plus concrètement cela signifie que tout investissement dans cette filière recevra le soutient, s’il est sollicité, du gouvernement en terme d’incitations directs (financements) ou indirects (exonérations fiscalo-douanières).

Comment les produire ?

Quelques documents à consulter :